Audrey

Audrey, 72 ans
Lorsque le médecin m’a dit que ce serait bien que je marche plus, j’ai pensé qu’un chien pourrait peut-être m’aider à rester motivée et à bouger davantage.
Lire le témoignage

Comment tout a commencé
Tout a commencé bêtement. En soulevant une lourde casserole pour la mettre sur le feu, j’ai soudain ressenti une vive douleur dans le dos.
Résultat : fracture vertébrale par compression. Après avoir examiné mes radios, le radiologue m’a recommandé une ostéodensitométrie qui a révélé que je souffrais d’ostéoporose.
Ce que j’ai changé
Au début, effrayée par le diagnostic, j’ai vu les choses en noir. Je n’imaginais pas que je pourrais encore être indépendante et en bonne santé à l’avenir. Je devais bouger et adopter un mode de vie plus actif, mais je ne savais pas par où commencer.
Lorsque le médecin m’a suggéré de marcher davantage, j’ai tout de suite pensé à adopter un chien. J’avais toujours voulu en avoir un, mais mon mari n’était pas enthousiaste. Heureusement, il a accepté d’adopter Max, un chien un peu âgé qui venait d’un refuge animalier de la région. Quand Max est là, impossible de me sentir déprimée. Il déborde d'énergie ! En plus, il m’encourage à bouger plus.
Mon médecin m’a aussi conseillé de prendre des suppléments de calcium et de suivre un traitement médical pour fortifier mes os.
Comment cela m’a aidée
Depuis mon diagnostic, je promène Max tous les jours. Je n’avançais pas très vite au début, mais tout doucement, je commence à marcher de plus en plus loin et à me sentir mieux. J’ai aussi eu le courage d’arrêter de fumer!

Comment je me sens aujourd’hui
Comme dit l’expression, à quelque chose malheur est bon. Même si j’ai vraiment ressenti le diagnostic de l’ostéoporose comme un malheur au début, je commence maintenant à voir ses côtés positifs.
Premièrement, l’ostéoporose m’a fait prendre conscience que je devais mieux m’occuper de moi. Ensuite, Max me maintient en forme. Il me donne envie de sortir faire une promenade même si le temps est maussade. Et enfin, Max se sent bien dans sa nouvelle maison.

Guide d’exercices physiques

Restez actif. Gardez votre indépendance.

Il existe de très nombreuses manières de rester en mouvement. Trouvez celle qui vous convient.
Bougez !
Témoignages

Plus de témoignages

Helen, 70 ans

“Pour pouvoir veiller sur ceux que j’aime, je dois d’abord veiller sur moi.”

Sarah, 70 ans

“Je me sens pleine d’énergie et je veux rester active, malgré mon âge !

Paul, 77 ans

“Mes os sont peut-être âgés, mais mon cœur est resté jeune !”

Doris, 79 ans

“Je dois rester active si je veux continuer à suivre le rythme de mes petits-enfants.”

Jane, 70 ans

“Une amie m’a suggéré de faire le test et ma vie a changé, en mieux !”

Alice, 74 ans

“J’ai toujours pris soin des autres. Je ne veux pas être un fardeau à présent.”