Doris

Doris, 79 ans
“C’est la perspective de ne plus pouvoir passer de bons moments avec mes petits-enfants qui m’inquiétait principalement.”
Lire le témoignage

Comment tout a commencé
Dans la vie, même si on est fort occupé, il est important de prendre du temps pour sa santé. Je vais donc régulièrement chez le médecin pour un contrôle. J’espère que les problèmes peuvent ainsi être rapidement identifiés pour ensuite être facilement traités. Il y a quelques années, j’ai ressenti une vive douleur dans le dos. Comme le feraient mes petits-enfants, je suis allée sur internet pour avoir des réponses. J’ai pris peur quand mes recherches ont suggéré que la douleur pouvait résulter d’une fracture et j’ai consulté mon médecin. Il m’a conseillé de faire une radio, qui a montré une fracture vertébrale, et un examen de la densité osseuse, qui s’est révélé positif pour l’ostéoporose.
Ce que j’ai changé
Ma première réaction à l’écoute du diagnostic a été l’incrédulité. J’avais du mal à croire que de simples douleurs dans le dos pouvaient être le signe d’une fracture vertébrale. J’ai commencé à m’inquiéter. Je me rappelle avoir pensé à ma famille, comment ma maladie allait les affecter. Est-ce que j’allais devenir un fardeau? Est-ce que je pourrais toujours jouer un rôle actif dans la vie de mes petits-enfants? Est-ce que j’allais devenir une vieille femme fragile, voûtée et qui a peur de tomber ?
J’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire tout ce que je pouvais pour éviter le scénario catastrophe que j’imaginais sans cesse.
J’ai commencé à prendre mieux soin de moi et j’ai suivi le traitement prescrit par mon médecin. Je me suis aussi mise à manger 5 portions de fruits et légumes par jour, à prendre des suppléments de vitamines et à aller me promener avec des amis tous les dimanches. C’est une excellente manière de garder le contact et c’est bénéfique pour la santé de mes os.
Comment cela m’a aidée
Prendre soin de moi
Ces petits changements dans mon mode de vie ont eu un impact considérable sur ma qualité de vie.

Comment je me sens maintenant
Heureusement, mon médecin m’a dit qu’en continuant à m’occuper de la santé de mes os, je pouvais envisager de courir encore pendant de nombreuses années après mes petits-enfants.

Guide d’exercices physiques

Gardez la forme. Gardez votre indépendance.

Il existe de très nombreuses manières de rester en mouvement. Trouvez celle qui vous convient.
Bougez !
Témoignages

Lire d’autres témoignages

Helen, 70 ans

“Pour pouvoir veiller sur ceux que j’aime, je dois d’abord veiller sur moi.”

Sarah, 70 ans

“Je me sens pleine d’énergie et je veux rester active, malgré mon âge !

Paul, 77 ans

“Mes os sont peut-être âgés, mais mon cœur est resté jeune !”

Doris, 79 ans

“Je dois rester active si je veux continuer à suivre le rythme de mes petits-enfants.”

Jane, 70 ans

“Une amie m’a suggéré de faire le test et ma vie a changé, en mieux !”

Alice, 74 ans

“J’ai toujours pris soin des autres. Je ne veux pas être un fardeau à présent.”